L’association 5E a tenu son colloque annuel à Paris du samedi 23 au lundi 24 octobre 2021. Après s’être retrouvées à Strasbourg au mois de mai dernier en lieu et place du colloque 2020, c’est désormais cet automne que les graphopédagogues 5E ont décidé de se réunir. Au programme, activités pratiques, conférences, échanges, travail… mais aussi moments de convivialité.

Les graphopédagogues de l’association 5E: un colloque en automne

Le colloque a débuté samedi matin par le désormais traditionnel speed dating à la manière 5E. C’est l’occasion de se présenter, de rencontrer les nouvelles adhérentes et de raconter son travail au quotidien, les installations, les projets…

Puis, Laëtitia Hérissé, https://cabinetboligrafo.com/graphopédagogue installée au Pays basque, a présenté le travail passionnant et malheureusement peu connu de Théa Bugnet. Cette intervention a permis de découvrir la méthode « Le Bon Départ ».

Laëtitia Hérissé présentant le travail de Théa Bugnet

L’acquisition du geste, puis de l’écriture se font ainsi au travers du rythme et de la musique. Ces pratiques ont eu un écho important chez les graphopédagogues 5E. Un groupe de travail a d’ailleurs par la suite été consacré à l’élaboration de nouveaux outils utilisables au cours d’une rééducation de l’écriture.

Travail d’équipe autour du geste et du son

Les rencontres qui ont lieu lors des colloques sont souvent l’occasion d’initier de nouveaux projets. En mai dernier, c’est le partenariat avec la Semaine de l’écriture qui avait ainsi pu être finalisé. Il a depuis abouti au concours « L’écriture, c’est la classe » lancé ce mois-ci. Ce dimanche, c’est la célèbre blogueuse Zaubette qui est venue échanger avec les membres de l’association 5E. http://www.zaubette.fr/Nul doute qu’une belle collaboration et des projets passionnants naitront de cette rencontre.

Zaubette au colloque 5E

Les graphopédagogues 5E ont également pu bénéficier d’ateliers et d’exercices pratiques. Yoga d’abord, avec Laure Dufresne. Puis Brain Ball, une activité particulièrement intéressante pour travailler l’attention, la planification, l’inhibition, mais aussi pour faciliter la latéralisation. Chacune a pu repartir avec de nouvelles cordes à son arc, toujours au service des élèves.

Atelier Brain Ball

Enfin, et c’est tout aussi important, des moments conviviaux sont également venus ponctuer ce colloque. Un escape game a notamment eu lieu dans le Quartier Latin. Une sympathique occasion de « s’affronter », mais surtout de s’amuser, de collaborer et de découvrir les merveilles de Paris. Ces instants précieux permettent en effet de renforcer les liens qui unissent les membres de la 5E et ils contribuent à faire des colloques des temps forts pour l’association. http://lartdecrire.fr/le-reseau-5e/

Soirée crêpes au colloque 5E